Archive | Non classé RSS feed for this section

La croix de Chaumiène

8 Oct

08 Octobre La croix de Chaumiène.. Journée ensoleillée pour cette randonnée en Ardèche. L’accompagnateur ne nous a pas fait suivre le tracé du topoguide pour éviter la rive droite de l’Ardèche.

(Topo utilisé)

Nous sommes partis de Mayres à travers les châtaigniers et les belles calades qui font le charme de l’Ardèche. Bien sûr quelques uns d’entre nous ont glané quelques châtaignes pour une poêlée. Pour éviter le vent en crête nous avons piqueniqué à l’abri d’une falaise un peu avant la croix de Chaumiène devant un panorama imprenable sur la vallée et ses couleurs automnales. La montée est raide pour atteindre la crête où se trouve cette croix en piteux état. Mais la récompense méritait l’effort, belles vues sur la vallée de l’Ardèche et la croix de Beauzon d’un coté et les montagnes au nord où le Mont Gerbier se dresse fièrement. Nous avons longé cette crête jusqu’au Serre du Mouton pour redescendre au point de départ.

Publicités

Week-en d en Vanoise

14 Juil

Du 14 au 17 jullet Vanoise. Week-end très très réussit, la météo a été clémente, les randonnées sportives et variées, des animaux, des fleurs, des lacs de montagnes, des paysages magnifiques sur les glaciers et différent massifs ainsi qu’un sommet à plus de 3000 mètres et en plus le gîte du Pollen à Granier confortable avec une gérante très accueillante à l’écoute et de bon conseil.

14 juillet : Le lac de la Plagne : (Topo utilisé) Comme nous avions 3 heures de route pour aller en Vanoise, nous avons choisi une randonnée pas très longue. Partis du dernier parking de la vallée du Ponturin, après Peisey-Nancroix pour une monté sur le rive droite du torrent. Au programme très belles cascades et torrents à traverser à gué. Le premier est assez délicat, nous avons même croisé trois randonneurs qui n’ont pas tenté la traversée. Beaux pâturage pour les vaches, puis arrivés au lac de la Plagne pour une pause pique-nique. Nous avons bien profité des paysages, des fleurs et de la pelouse confortable.

15 juillet : Le Miravidi : (Topo utilisé)  Pour atteindre le départ au pont de Chézari c’est déjà l’aventure car il faut emprunter sur 10 km la « route  avec viabilité incertaine », comme nous en averti le panneau à Bonneval. Route étroite de moins en moins goudronnée à mesure que l’on monte. Dans certains lacets le chauffeur de notre minibus s’y prend à 2 fois et nous prions de ne pas croiser un véhicule. Nous avons un peu tâtonné pour trouver le chemin de départ puis nous sommes montés dans la prairie qui a fait place rapidement à des éboulis qui ne nous ont pas quitté jusqu’au sommet. La marche dans ces cailloux et le manque de paysage a eu raison du moral de certains, un peu plus de la moitié du groupe a atteint le sommet et à pu profiter du magnifique panorama à 360°. Dommage que le Mont Blanc ait été masqué par les nuages. La boucle prévue s’est transformée en aller-retour pour regrouper tous les randonneurs. Ceux qui n’ont pas profité du panorama du sommet ont quand même eu le plaisir d’admirer les nombreux bouquetins qui se confondaient dans les pierriers ainsi que les marmottes.

16 juillet : Le lac et col du Tachuy : (Topo utilisé)  Nous avions prévu une randonnée moins physique vers le lac Noir, mais la gérante du gîte nous a informés d’un trail organisé à cet endroit. Pour ne pas se gêner avec les coureurs nous avons décidé, sans changer le lieu du départ, de faire un aller-retour au lac du Petit avec l’option du col du Tachuy et descente sur les lacs coté Italie si le groupe se sentait en forme. La montée au lac du Petit dans les alpages au son du cri des marmottes a été agréable. Après le pique-nique au bord du lac, tous étaient partant pour monter au col du Tachuy. Là nous avons pris notre temps pour admirer le paysage et les lacs italiens. Le groupe ayant décidé de voir ces lacs de plus prêt, nous y sommes descendus et nous avons continué la boucle en passant par le col de la Louïe blanche. Nous avons raté le passage de ski de rando conduisant au passage de la Louïe blanche, nous sommes donc descendus hors piste à l’ouest du torrent de Louïe blanche jusqu’au chemin qui nous a ramenés au parking. Il a fallu chercher des passages pas trop pentus sur les rhododendrons entre torrent et barres rocheuses. Nous sommes arrivés au gîte avec beaucoup de retard, heureusement le téléphone passait et nous avons pu l’avertir.

17 juillet : Le lac de l’Etroit : (Topo utilisé)  Pour cette journée de départ, une courte rando s’imposait. Nous sommes partis de Nancroix en remontant la vallée du Ponturin par le GR. L’ancienne mine de plomb notée sur la carte nous a attirés, nous avons donc bifurqué sur le chemin en pointillé sur la carte. Mais beaucoup d’éboulis et d’arbres couchés à travers ce chemin, si bien qu’on l’a perdu. Encore un peu de hors piste pour retrouver rapidement le chemin, mais nous avions dépassé la mine qu’on regrette de ne pas avoir vu. Montée raide jusqu’au « Grandes baraques », passage au point culminant pour descente au lac de l’Etroit où nous avons piqueniqué. La descente vers le parking a été courte mais très pentue. Retour au bercail après avoir fait le plein de fromages locaux à la fruitière de Aime. Merci aux vaches que nous avons croisées de nous donner un si bon Beaufort.

But Saint Genix

22 Avr

22 Avril But Saint Genix. Très belle journée ensoleillée et sans vent pour se balader sur les crêtes au dessus de la belle vallée de Quint dans le Diois (Topo utilisé)

Nous sommes partis du parking des Tourtres au nord est de St Julien en Quint. Après le hameau des Bayles il faut continuer la route mais à l’épingle prendre le petit chemin (une balise indique la direction du parking) sur 400m et après le passage du gué on trouve le petit parking. Il faisait froid ce matin, de la gelée blanche couvrait les champs, mais pas un seul nuage. Montée agréable en forêt, d’abord peu pentue mais la pente devient de plus en plus raide, en particulier après le col de la Poule. De beaux points de vue sur la vallée de Quint, puis nous sommes passés dans une belle hêtraie avec des troncs bien droits protégés du vent par la barre rocheuse. Peu après la source à coté d’un beau chalet nous avons atteint la crête et bifurqué vers le sud. Nous avons longé cette crête passant la le trou de la fille, le pas de Bouillanain où nous a accueilli une belle pelouse devant un magnifique panorama pour notre pique-nique. Puis nous sommes montés au But Saint Genix avec son merveilleux panorama à 360° dévoilant la chaine de Vercors, les sommets enneigés du Dévoluy, le Mont Ventoux, la forêt de Saou, le plateau d’Ambel etc. Descente par le col de la Chau, clot Hubert pour continuer vers le nord afin de retrouver le chemin qu’on avait pris le matin pour monter au col de la Poule. C’est une longue et large piste au soleil, l’option de faire un aller-retour serait peut-être plus sympa. Dommage dans ce beau décor, nous n’avons pas croisé l’ombre d’un chamois, bouquetin, mouflon ou autre belle rencontre, mis à part le pseudo-sanglier qu’a surpris Blandine et qui nous a bien fait rire

Tour du Ranc Chabrier

9 Avr

9 Avril Tour du Ranc Chabrier.C’est en Ardèche que nous sommes allés pour randonner lors de cette belle journée de printemps. (Topo utilisé)

Départ du beau village d’Antraigues sur Volane pour une montée vers la chapelle ST Roch puis à travers de belles châtaigneraies. Nous avons apprécié les charmes de l’Ardèche « sauvage », ses belles bâtisses en pierre, ses châtaigniers plus que centenaires, ses sous bois fleuris, ses petits ruisseaux d’une eau limpide, ses chemins au milieu des éboulis de gros rochers et les panoramas sur les vallées et le Ranc Chabrier. Nous avons également aimé la pause pique-nique au soleil où nous avons fêté plusieurs anniversaires. Mais nous avons déploré les passages sur les petites routes goudronnées.

Montagne de St Maurice

19 Mar

19 Mars Montagne de St Maurice. Très beau temps, pour cette randonnée située au nord de Dieulefit. (Topo utilisé)

Montée très raide à partir du col du Pertuis entre Dieulefit et Bourdeaux pour atteindre la chapelle St Maurice. Le temps d’admirer le panorama, de faire une petite visite à une chauve-souris dans la grotte très étroite au dessous de la chapelle, nous voilà repartis. Nous sommes passés par un village de cabane, réalisé certainement par des enfants et avons longé la crête, avec ses panoramas de part et d’autre, jusqu’au pylône dont le sommet était dans la brume qui s’est vite dissipée. Le topo nous indique un aller-retour sur un sommet à gauche de notre chemin, nous avons préféré aller à ce sommet et nous amuser en hors piste pour rejoindre notre chemin. De multitudes primevères nous annoncent que le printemps arrive. Une petite pause sur un épais tapis de feuilles mortes et nous avons rejoint notre point de départ.

Rocher-de-saint-Supière

8 Jan

08 Janvier Rocher-de-saint-Supière. Le froid et la neige était au rendez-vous pour cette randonnée hivernale du début de l’année 2017. (Topo utilisé)

Nous sommes partis du charmant petit village de Gigors avec ses constructions du XVII° siècle dans une ambiance froide. Juste avant d’attaquer la montée nous avons croisé une douzaine de chamois gambadant dans une prairie proche des dernières maisons. C’est à ce moment que des flocons ont commencé à tomber. Arrivés sur le plateau, avant d’atteindre Boussière, nous avons dû marcher contre le Mistral fort et froid, puis le chemin s’est enfoncé dans le bois nous mettant plus à l’abri. Pour le pique nique nous chercher longtemps un coin sans vent pour faire une petit feu afin de nous réchauffer et faire cuire quelques saucisses. Vu le froid personne ne s’est assis encore moins proposé pour une petite sieste. Au retour un passage plus escarpé nous a ouvert sur un beau panorama sur la vallée de la Drôme.

Les auguilles de Rémuzat

18 Sep

18 Septembre Les auguilles de Rémuzat. Ce n’est pas là que nous avions prévu de randonner mais face à une chasse privée en cour et devant l’instance du propriétaire nous avons changé de destination.

Belle randonnée avec vue sur la vallée de l’Oule. L’aller retour pour atteindre le sommet est un peu acrobatique, mais heureusement il y a un câble pour nous aider. Le chien qui nous a accompagné est bien monté jusqu’au sommet, mais a préféré un autre chemin pour la descente, certainement un grand habitué du coin. Au final belle randonnée de fin d’été, nous aurions apprécié un bon vin chaud avec les températures fraiches.

Le Plateau de Serre Chauvière

3 Sep

03 Septembre Le Plateau de Serre Chauvière. Très beau temps pour cette randonnée de reprise et superbes vues en crête. (Topo utilisé).

Départ du petit village d’Aurel pour une montée agréable au milieu des vignes pour la clairette puis à l’ombre bien appréciée qui nous fournissait une peu de fraicheur. Arrivée en crête quels beaux panoramas sur la forêt de Saou, le Glandasse, le Dévoluy… mais il fallait supporter la chaleur du soleil. Nous avons admiré le vol de nombreux vautours pendant le pique nique et la sieste bien venue. La descente fût agréable à l’ombre des arbres.

La Montagne d’Autuche

26 Juin

26 Juin La Montagne d’Autuche. Après ces 4 dernières randos un peu plus soutenus, et avant de se mesurer au Vieux Chaillol, nous avons opté pour une rando plus cool. (Topo utilisé).

Départ de Miélandre pour cette journée de détente avec de belles fleurs, quelques panoramas et sous un ciel d’un bleu à attirer tous les vacanciers d’Europe, y compris les Anglais. Il a fait chaud mais un léger souffle d’air a rendu cette journée super agréable.

Belle Motte

11 Juin

11 Juin Belle Motte. Le Diois est toujours aussi beau avec ses tapis de fleurs en cette saison. (Topo utilisé).

Nous sommes partis peu après le hameau de Borne, plus loin que Chatillon en Diois et les belles gorges de Gats. Nous avons admiré la curiosité géologique des majestueuses Sucettes de Bornes avant d’entamer la sérieuse montée vers le sommet. Ancolies, Trolls, Orchidées, Narcisses, Tulipes… donnaient des belles couleurs sur le tapis vert des alpages. Piquenique au pied de la montagne de Belle Motte avant l’ascension assez pénible. Mais quelle récompense à près de 2000M de pouvoir admirer ce beau panorama à 360°. Descente puis remontée sur la crête de Jiboui avec une vue sur les sommets enneigés du Dévoluy. Redescente au sucettes par les cols de Seysse et de Péyère.