Week-en d en Vanoise

14 Juil

Du 14 au 17 jullet Vanoise. Week-end très très réussit, la météo a été clémente, les randonnées sportives et variées, des animaux, des fleurs, des lacs de montagnes, des paysages magnifiques sur les glaciers et différent massifs ainsi qu’un sommet à plus de 3000 mètres et en plus le gîte du Pollen à Granier confortable avec une gérante très accueillante à l’écoute et de bon conseil.

14 juillet : Le lac de la Plagne : (Topo utilisé) Comme nous avions 3 heures de route pour aller en Vanoise, nous avons choisi une randonnée pas très longue. Partis du dernier parking de la vallée du Ponturin, après Peisey-Nancroix pour une monté sur le rive droite du torrent. Au programme très belles cascades et torrents à traverser à gué. Le premier est assez délicat, nous avons même croisé trois randonneurs qui n’ont pas tenté la traversée. Beaux pâturage pour les vaches, puis arrivés au lac de la Plagne pour une pause pique-nique. Nous avons bien profité des paysages, des fleurs et de la pelouse confortable.

15 juillet : Le Miravidi : (Topo utilisé)  Pour atteindre le départ au pont de Chézari c’est déjà l’aventure car il faut emprunter sur 10 km la « route  avec viabilité incertaine », comme nous en averti le panneau à Bonneval. Route étroite de moins en moins goudronnée à mesure que l’on monte. Dans certains lacets le chauffeur de notre minibus s’y prend à 2 fois et nous prions de ne pas croiser un véhicule. Nous avons un peu tâtonné pour trouver le chemin de départ puis nous sommes montés dans la prairie qui a fait place rapidement à des éboulis qui ne nous ont pas quitté jusqu’au sommet. La marche dans ces cailloux et le manque de paysage a eu raison du moral de certains, un peu plus de la moitié du groupe a atteint le sommet et à pu profiter du magnifique panorama à 360°. Dommage que le Mont Blanc ait été masqué par les nuages. La boucle prévue s’est transformée en aller-retour pour regrouper tous les randonneurs. Ceux qui n’ont pas profité du panorama du sommet ont quand même eu le plaisir d’admirer les nombreux bouquetins qui se confondaient dans les pierriers ainsi que les marmottes.

16 juillet : Le lac et col du Tachuy : (Topo utilisé)  Nous avions prévu une randonnée moins physique vers le lac Noir, mais la gérante du gîte nous a informés d’un trail organisé à cet endroit. Pour ne pas se gêner avec les coureurs nous avons décidé, sans changer le lieu du départ, de faire un aller-retour au lac du Petit avec l’option du col du Tachuy et descente sur les lacs coté Italie si le groupe se sentait en forme. La montée au lac du Petit dans les alpages au son du cri des marmottes a été agréable. Après le pique-nique au bord du lac, tous étaient partant pour monter au col du Tachuy. Là nous avons pris notre temps pour admirer le paysage et les lacs italiens. Le groupe ayant décidé de voir ces lacs de plus prêt, nous y sommes descendus et nous avons continué la boucle en passant par le col de la Louïe blanche. Nous avons raté le passage de ski de rando conduisant au passage de la Louïe blanche, nous sommes donc descendus hors piste à l’ouest du torrent de Louïe blanche jusqu’au chemin qui nous a ramenés au parking. Il a fallu chercher des passages pas trop pentus sur les rhododendrons entre torrent et barres rocheuses. Nous sommes arrivés au gîte avec beaucoup de retard, heureusement le téléphone passait et nous avons pu l’avertir.

17 juillet : Le lac de l’Etroit : (Topo utilisé)  Pour cette journée de départ, une courte rando s’imposait. Nous sommes partis de Nancroix en remontant la vallée du Ponturin par le GR. L’ancienne mine de plomb notée sur la carte nous a attirés, nous avons donc bifurqué sur le chemin en pointillé sur la carte. Mais beaucoup d’éboulis et d’arbres couchés à travers ce chemin, si bien qu’on l’a perdu. Encore un peu de hors piste pour retrouver rapidement le chemin, mais nous avions dépassé la mine qu’on regrette de ne pas avoir vu. Montée raide jusqu’au « Grandes baraques », passage au point culminant pour descente au lac de l’Etroit où nous avons piqueniqué. La descente vers le parking a été courte mais très pentue. Retour au bercail après avoir fait le plein de fromages locaux à la fruitière de Aime. Merci aux vaches que nous avons croisées de nous donner un si bon Beaufort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :