Archive | juin, 2017

Le Mourre Froid

24 Juin

24 Juin Le Mourre Froid. Très longue et difficile randonnée pour cette première randonnée d’été. (Topo utilisé)

Nous sommes partis du petit village de Prapic pour une longue montée vers la belle cascade du saut de Laïre. Pas facile de voir les chamois dans ces pierriers, nous en avons quand même pu en voir un, plus facile d’admirer les très nombreuses fleurs dont de magnifiques lys martagons. Arrivée à la bergerie, deux Patous nous barraient le pont. Après négociation ils nous ont laissé passés. Mais après quelques dizaines de mètres ils nous ont surpris par derrière, et de façon très agressive, sans doute notre réaction, suite à cette surprise, a été à l’origine de leur agressivité! Heureusement la bergère a accouru pour nous sortir de ce mauvais pas. Quelques sifflements de marmottes lors de la montée à la cabane de la Barre puis jusqu’au col des Tourettes où 2 rochers ressembles à d’immenses tours. Au col nous avons suivi la crête de la Dent avec de superbes  panoramas de part et d’autre, jusqu’au sommet et sa vue à 360°, après avoir pique-niqué avant la toute dernière montée. Pour la descente nous avons choisi de suivre le passage de skis de randonnée pour rejoindre le chemin de la montée au niveau de la cabane de la Barre. Quelles galères dans ces pierriers non stabilisés et ces névés très pentus. Nous avons mis beaucoup de temps à rejoindre la cabane, avons-nous fait le bon choix de prendre ce raccourci ? A partir de la cabane nous avons repris le chemin de la montée, les Patous ne nous ont pas importunés car eux et le troupeau de moutons se trouvaient en contre bas de l’autre coté du torrent. Avant d’arriver à Prapic l’orage s’est mis à gronder suivi de la pluie avec quelques petits grêlons, heureusement ça n’a pas duré très longtemps. Au retour, comme nous avions 3 heures de route, nous avons décidé de manger dans un restaurant. Pas facile de trouver de quoi restaurer à 15 personnes vers 20 heures. Nous avons trouvé un barman sympa qui nous a permis de manger des pizzas achetés à proximité.

Publicités

Le Mont Aigu

10 Juin

10 Juin Le Mont Aigu. Très chaud pour cette randonnée Ardéchoise où nous n’avons pas du tout suivi le circuit prévu. (Topo utilisé)

Départ du village de Laboule,  enfin du petit parking à proximité d’une citerne. Nous avons continué sur la route et la grande piste pendant un bon moment avant de s’apercevoir que l’on n’était pas sur le bon chemin. Rechignant à faire demi-tour,  nous avons continué sur cette grande piste (les vues splendides compensaient la monotonie de la piste) jusqu’au col des Langoustines, puis monté au sommet du Mont Aigu avec sa magnifique vue à 360°. Nous avons même pu, grâce au zoom, apercevoir la statue sur le rocher d’Abraham. Après le pique nique au sommet nous sommes descendu dans les « baragnas » pour éviter cette grande piste. Le chemin marqué « Passages dangereux, Descente tortueuse » nous a attiré, nous l’avons donc emprunté pour redescendre à Valousset puis au point de départ. Quelle descente ! avec des passages aériens et la nécessité de s’aider des mains par endroits. Ce chemin qui se devine dans la végétation est heureusement balisé (ancien balisage vert-blanc ou jaune-blanc ou vert selon les marques) et ne doit pas être bien fréquenté. Nous noud promettons de revenir faire la rando prévue dans quelques temps.