Week-end raquettes en Chartreuse

9 Mar

09 au 10 mars Week-end raquettes en Chartreuse. Week-end réussit malgré la météo qui nous a apporté un peu de pluie le samedi et la manque de neige le dimanche étant plus bas en altitude. Nous aurions préféré une neige plus abondante et plus fraiche, mais nous avons quand même pu chausser les raquettes le 1° jour. Le gîte des 4 chemins à St Pierre de Chartreuse a été super accueillant

09 mars : Crêtes du mont Fromage : (Topo utilisé). Nous sommes partis du col de Porte pour faire cette rando raquettes en sens inverse du topo. Nous avions dans l’idée de rajouter la montée au Charmant Som si le temps (météo et planning) nous le permettait. Après 1 heure et demie de marche en forêt sur une neige dure nous décidons de faire un aller retour au sommet de la Pinéa qui se trouvait à proximité. La montée est très raide et une petite pluie froide et le brouillard au sommet nous ont convaincu d’y renoncer au 2/3 du chemin. Nous avons piqueniqué sur un petit replat qui nous offrait une belle vue sur la vallée. L’après midi direction les crêtes du Mont Fromage essentiellement en forêt. Arrivés à l’oratoire, bien qu’il nous restait du temps pour le faire, nous avons renoncé à l’ascension du Chrmant Som car il était totalement pris dans la brouillard. Après un petit grog à l’Hysope pris à St Pierre nous avons rejoint le gîte où un bon diner nous attendait.

10 mars : Mont & Fort du Saint Eynard : (Topo utilisé). Au départ du Sappey, pas besoin de raquettes car il ne restait que quelques névés. Nous sommes montés sur la crête en longeant les pistes de ski et un parcours accrobranche. Arrivés en crête quel panorama, d’abord sur la vallée de l’Isère, les massifs des 7 Laux, de Belledone  et du Taillefert que nous avions gravit il y a près de 4 ans. Plus nous avancions vers le sud, plus Grenoble et sa citée universitaire, qui faisait remonter des souvenirs d’étudiant pour certains, se découvrait ainsi que le Vercors et le Mont Aiguille si caractéristique. Après le piquenique au Fort où nous avons déambulé dans ses parties accessibles, nous sommes redescendus par le chemin le plus court car la route du retour nous attendait.

Publicités

La montagne de la Lance

23 Fév

23° Février La montagne de la Lance. Belle journée ensoleillée pour cette randonnée sur la montagne de la Lance. (Topo utilisé).

Nous sommes partis du vieux village de Teyssières pour monter en longeant le Lez jusqu’à une clairière au niveau du col. A cet endroit nous avons pris le petit sentier à gauche, marqué d’une croix jaune mais qui est balisé plus loin par des flèches rouges ou des points jaunes. La montée est raide et il faut bien chercher le balisage pour atteindre la crête une petite centaine de mètre au sud du rocher Garaux et sa croix marquant le point culminant de la Lance. Etant en avance sur l’horaire nous sommes allés au sommet puis suivi la crête vers le nord jusqu’au point qui permet de voir la vue au nord. Puis ½ tour vers le sud en direction du col de Lachaud que nous avons atteint après le piquenique au soleil. Contrairement au topo, nous avons contourné Serre Lachaud par le sud sur le GRP du tour du pays de Dieulefit qui s’avère, à cet endroit, être une grande piste qui monte fortement et en plein soleil. Heureusement que nous n’étions pas en été et qu’il y avait un petit air rafraichissant.

Serre Gros

10 Fév

10° Février Serre Gros. Randonnée conviviale au Trou du Furet pour cette première sortie de février. En effet nous avons décidé de faire notre « repas trappeur » annuel en faisant un petit barbecue. Comme nous aimons bien notre petit confort, c’est dans une cabane équipée d’une cheminée que nous avons mangé. Quelques anciens randonneurs nous ont également accompagnés pour profiter de cette journée.

Nous sommes partis de la carrière, au sud-ouest d’Eyzahut pour monter jusqu’au Trou du Furet. De là nous avons suivi la crête avec ses beaux panoramas au nord. Nous avons contourné le ravin de Bisquerle pour atteindre le sommet de Serre Gros et sa spirale en pierres. Après avoir profité de la vue à 360° nous sommes descendus jusqu’à la porte rouge qui donne le vertige. La neige n’était pas très abondante mais dans certaine congère nous nous enfoncions jusqu’au genoux et plus. Nous avons rejoint la cabane cachée dans la végétation pour y faire notre sympathique repas. La météo prévoyant des précipitations en milieu d’après-midi, nous sommes rentrés par les crêtes jusqu’à la carrière.

Le bois de Païolive

26 Jan

26° Janvier Le bois de Païolive. Quel plaisir de se perdre dans ce bois insolite avec ses passages ludiques entre les rochers et ses superbes panoramas sur les gorges du Chassezac. (Topo utilisé).

Nous sommes partis du parking au sud du carrefour des trois seigneurs pour une première petite boucle au milieu des rochers que nous avons pris plaisir à escalader et à franchir, parfois en rampant au travers des grottes. L’ambiance donnée par les mousses et lichens accrochés aux arbres était particulière et dépaysante . La suite de la rando vers l’Ermitage St Eugène nous a fait passée par des points de vue formidables sur les gorges du Chassezac. La dernière boucle possède de nombreux dolmens plus impressionnants les uns que les autres.

Le monastère de Prébayon

13 Jan

12° Janvier Le monastère de Prébayon  Belle journée d’hiver pour cette rando avec de beaux points de vue ainsi que de grands panoramas et une rencontre avec de sympathiques chasseurs. (Topo utilisé).

Nous sommes partis du beau village de Séguret que nous avons traversé pour suivre notre chemin direction sud. Nous avons quitté la grande piste pour monter sur la crête du Cheval long puis au fond du ravin de Prébayon jusqu’au monastère (nous n’avons vu que quelques ruines et un oratoire. Nous nous sommes dirigés vers le nord jusqu’au coin pique nique où de nombreux chasseur finissaient leur repas et nous ont gentiment invité à utiliser leur installations. L’après-midi nous sommes reparti avec une montée raide sur la colline pour voir la chapelle Notre Dame d’Aubusson en piteux état mais il y avait des sacs de ciment qui laissent à penser qu’elle est en voie de restauration, puis retour aux point de départ.

Le Cirque de Gens

5 Jan

05° Janvier Le Cirque de Gens  Superbes vues et de très beaux passages dans les bois avec des rochers impressionnants dans cette randonnée Ardéchoise. (Topo utilisé).

Nous sommes partis du village de Chauzon en direction du nord, nous nous sommes arrêtés un instant sur le belvédère pour admirer les gorges de l’Ardèche en aval de Balazuc, pour atteindre Audon où nous avons bifurqué vers l’ouest avec un chien venu se promener avec nous. Arrivés à la route goudronnée, nous l’avons pris en direction du sud pour la quitter et longer le ruisseau de Gournier, pratiquement à sec, puis la Ligne jusqu’au confluent avec l’Ardèche où nous avons piqueniqué en hauteur devant un magnifique panorama sur les falaises bordant l’Ardèche. L’après midi nous avons marché en bord de falaise pour faire le tour du cirque de Gens où de nombreux grimpeurs se régalaient dans ces falaises verticales. Au bout du cirque, nous sommes montés par la petite cheminée nécessitant de s’aider des mains pour atteindre le chemin qui nous a ramené au point de départ où le chien s’est couché l’air épuisé.

Rochecolombe

1 Déc

1° Décembre Rochecolombe  Encore un changement de programme, cette fois ci c’est pour éviter les contraintes de circulation dus aux gilets jaunes. Nous sommes partis faire le sommet ouest de la forêt de Saou avec une météo très clémente. (Topo utilisé).

A partir du village de Saou, nous sommes montés à travers bois vers « Le Maupas », nous n’avons pas résisté à l’appel du sommet de « La Poupoune » pour admirer la vue. Arriver sur la crête, à la côte 884 m, nous sommes un peu descendu vers le sud pour voir une grotte, puis nous avons longé la crête direction nord en admirant les panoramas sur les 3 Becs et le Dévoluy à l’est et sur la vallée du Rhône à l’ouest. Après le piquenique au sommet nous avons continué en crête pour descendre par le Pas de l’Echelette et contourner Rochecolombe par l’ouest afin de rejoindre notre point de départ.

L’écluse du Paty

10 Nov

10 Novembre L’écluse du Paty Changement de programme pour trouver un endroit où marcher en évitant la pluie omniprésente. C’est au sud Est du mot Ventoux que nous avons décidé d’aller randonner, et nous avons eu raison car nous avons eu un ciel couvert mais pas de précipitation. (Topo utilisé).

Nous sommes partis de Malaucène pour une montée dans les bois du chemin de croix de N.D du Groseau à la chapelle de Piaud. Nous empruntons le GR de pays du tour des Dentelles de Montmirail, mais il y a beaucoup de chemins marqués GR et nous nous sommes un peu égaré et avons fait demi tour pour retrouver la bonne direction. Il faut dire que le soleil, caché par les nuages, ne nous a pas aidés pour l’orientation. Nous avons vu tout de même de beaux panoramas, notamment le château du Barroux avec les dentelles en arrière plan. Le lac du Paty était tristement bas. Retour à Malaucène sans soucis pour prendre une boisson réconfortante avant de rejoindre les voitures.

Les-grottes-sarrasines-ruines-de-beconne

13 Oct

14 Octobre Les-grottes-sarrasines-ruines-de-beconne Beau temps magnifique lors de cette randonnée au nord-ouest de la Lance. (Topo utilisé).

Départ du village de la Roche Saint Secret pour une montée jusqu’à la ferme de la Lance, lieu de souvenir de la 2nde guerre mondiale, où nous avons rencontré un paisible troupeau de vache qui paissaient devant un beau panorama sur la vallée du Rhône. Après l’aire de départ de parapente, où l’on a pu voir les montagnes du Grand Ferrand dans la Dévoluy jusqu’à la forêt de Saou. Nous avons fait confiance au guide pour choisir le bon chemin parmi toutes ces pistes. Au niveau de la Baume Vachon, le sentier, en pointillé qui monte en crête sur la carte, a été introuvable, nous sommes donc passés par le grand sentier qui rejoint le col de Bonnardel. Les cairns nous ont conduits au grottes Sarasines occupées dans la période protohistorique. Après le piquenique nous avons descendu le Ravin de Maravant pour aller visiter les ruines de Béconne. Nous avons rejoint le point de dépar par le GR9 passant par le col de la Roche.

Crêtes du Grand Barry-Gaudichart

15 Sep

15 Septembre Crêtes du Grand Barry-Gaudichart Temps magnifique pour cette randonnée au dominant la vallée de la Drôme. (Topo utilisé).

Nous sommes partis de Vercheny pour monter en crête direction las Aiguilles. Long passage en crête avec de beaux panoramas sur la vallée de la Drôme. Nous avons piqueniqué au sommet de Gaudichart et sommes redescendu retrouver les voitures par la Combe.